Amérique Amérique du Nord Canada Carnet de voyage Colombie Britannique

Direction Wedgemount Lake

Je me réveille toute courbaturée de la vieille …

Ce matin je pars effectuer ma deuxième randonnée du séjour. Je suis plutôt excitée à l’idée d’aller effectuer la randonnée la plus dure de la région de Whistler.

Wedgemount Lake Trail

 

Ayant tué Andrew avec les 30 km de la veille, c’est donc seule que je pars en direction de la montagne. J’avoue être plutôt contente de pouvoir effectuer ce challenge en solitaire.

Durée: 14km aller retour.
Dénivelé: 1200m
Température au sommet: 0 degrés
Niveau: difficile (je dirais même Très difficile)

Je ne pensais pas que ces 14km seraient aussi ardus!

Dès les premiers mètres, je comprends que cette marche sera dure. Un seul but: la montagne à gravir. Les 7km ne sont donc que montées et montées.

Au bout d’1h30 je fais une pause. Mon cerveau ne pense plus vraiment à ce moment là. Mes jambes me font mal et c’est le moment ou je commence à me demander pourquoi je m’inflige ça. Après avoir avalé la moitié de ma poche de céréales, je reprends le chemin.

Je grimpe de plus en plus, alternant entre les énormes racines des arbres et la roche.

La fin est clairement compliquée: une montée abrupte de roches. Ce n’est plus de la marche .. voilà que je rampe à moitié pour atteindre le sommet. Quand ENFIN, après 2h45 d’effort intense, j’effectue les derniers mètres qui me séparent du sommet.

Je passe la dernière roche. Soudain le paysage apparait: Wedgemount Lake te voilà.

Je souris, j’avance machinalement jusqu’au centre du cirque. Et je réalise soudain pourquoi je me suis infligée ces longues heures de souffrance.

Le paysage est magnifique. Le lac est d’une couleur à couper le souffle, et la clou du tableau: le glacier en arrière plan. Je crois que c’est la première fois que j’en vois un. Il fait environ 0° et la neige commence à tomber. Juste le temps de manger et de prendre quelques photos. Je ne m’attarde pas car mes doigts commencent à tomber. Après 30minutes au sommet: way back.

Il n’y a personne, la randonnée est très peu fréquentée car très difficile. Mais je vous assure qu’une fois au sommet, vous pouvez être fière et content de l’avoir fait.

La descente n’est pas évidente non plus … 2h dans le sens inverse. Mes genoux m’en veulent … je le sens!

En chemin je fais la rencontre de Raphaëlle, une française qui voyage depuis un petit bout de temps. Nous finissons la randonnée ensemble, fières de nous et de nos jambes. Nous atteignons le parking à 16h. Parfait !! Un goûter ça te tente ?

En conclusion? Sueur, courbatures, fierté et joie !! Je recommande cette randonnée. VRAIMENT. Mais soyez avertis: il va falloir grimper pour mériter cette vue …

 

Leave a Comment

Comments (11)

  1. Coucou,
    Ça me plairait de faire une randonnée pour voir de si beaux paysages, mais je vais devoir m’exercer avant. Je ne suis pas du tout sportive, je suis donc certaine que ce genre de périple sera difficile pour moi, lol.

    1. Salut Linda,
      C’est des randonnées que je ne peux que conseiller de faire. Elles sont magnifiques. Personnellement je ne m’étais pas spécialement entraîner auparavant. Je pratique régulièrement du sport ce qui m’a s’en doute aider pour le cardio, mais c’est tout a fait faisable. Tu peux le faire à ton rythme, en prenant le temps de t’arrêter, de boire et de souffler. Je ne peux que t’encourager 🙂