Carnet de voyage Dordogne France

Une sortie en deux roues

Retour aux sources
Une après midi à Saint-Léon sur Vézère (24)

 

La Dordogne est sans aucun doute l’un des meilleurs remèdes au monde pour refaire le plein d’énergies positives. Coup de fatigue, anxiété, mal du pays, stress, manque de famille: direction le Périgord Noir où je retrouve mes repères et mon équilibre naturel !

Lors de mon dernier passage nous avons profité du soleil pour se promener et nous rendre dans nos petits endroits favoris du pays.

Moteurs en marche, gants et écharpes noués, en route pour une ballade à moto à Saint Léon sur Vézère, une petite bourgade appartenant à l’association des plus beaux villages de France.

Saint Léon représente parfaitement la Dordogne: de la pierre jaune (blonde), des toits en ardoises, des petites ruelles étroites, et bien évidemment, une rivière passante.

L’hiver, le village est bien plus que calme. Tout comme la Dordogne de manière générale…

Mais l’été, Saint Léon devient surprenant avec ses petits cafés, ses boutiques cachées, son marché et ses spectacles nocturnes.

Nous avons donc simplement roulé à travers la campagne, profité des derniers rayons de soleil, déambulé dans le village et apprécié les odeurs des feux de cheminées.

Où manger ?

Le Petit Léon est une excellente adresse. Ouvert seulement pendant deux mois, cette terrasse est un vrai petit paradis. Ambiance guinguette chic, les plats proposés sont tout simplement délicieux.

L’un des incontournables: Le Déjeuner sur l’herbe. Ici, c’est une institution ! Des tables au bord de l’eau, des nappes à carreaux et des produits biologiques de la région. On s’installe pour dix minutes ou pour l’après midi. Lorsque je retourne en Dordogne, un passage obligé avec mes amis d’enfance! Le salon de thé fait également office d’épicerie fine. De quoi repartir avec ce que l’on vient de gouter pour prolonger le plaisir …

Vous ne pouvez plus résister, venez donc faire un tour par ici !

 

 

 

 

Leave a Comment

Comments (6)

  1. Je me reconnais bien dans tes premières phrases. La Dordogne me ressource à moi aussi.
    J’aimerai acheter une maison à Saint Léon, et Alexandre adore aussi !

    C’est un lieu que j’aime beaucoup, vivement le printemps !