DSC_0632

Amérique Amérique du Nord Carnet de voyage Mexique Notre Roadtrip

Oaxaca, coup de coeur !

JOUR 20

•OAXACA•

 

Nous venons de passer trois jours complets dans cette jolie ville du sud du Mexique.

Je vais tenter de résumer ce que nous avons vu, entendu, mangé et bu ! Ce que je peux dire, d’entrée de jeu, c’est que j’ai beaucoup apprécié cette ville et qu’elle fait sans aucun doute partie de mes coups de coeur du voyage.

DSC_0471

La ville Oaxaca de Juarez se situe dans l’état d’Oaxaca (qui se prononce oaraca). Située à 1500 mètres d’altitude, elle bénéficie d’un très bon climat. C’est une grande ville, avec plus de 250 000 habitants, et pourtant, on aurait presque le sentiment d’être dans un gros village. De jolies montagnes l’entourent ce qui donne de beaux points de vues d’un peu partout.

Le centre ville est très joli. Nous découvrons ses nombreuses ruelles, ses galeries d’arts et son artisanat, ses églises et son couvent, le Templo de Santo Domingo. La Calle Macedonio Alcali est une longue rue piétonne qui relie le temple au Zocalo (la place centrale) et qui réunit de nombreux magasins et restaurants.

Non loin du temple, et juste derrière le jardin de Panuelito, on trouve l’un des meilleurs restaurants de Oaxaca. La cuisine est tenue par l’un des plus grands chefs du pays. Pour goûter aux spécialités locales de La casa Oaxaca, il faut penser à reserver !

Où gouter du Mezcal ?

Nous nous sommes improvisés une belle et grande degustation de Mezcal, l’alcool local fait à base d’agave, avec nos amis français rencontrés à Pueblo. Il nous propose La Mezcalerita, un bar spécialisé dans les cocktails à base de Mezcal. C’est parti.

Je dois dire que j’ai beaucoup apprécié. Et après 5 cocktails, encore plus. Cependant, le Mezcal pur je dois avouer que c’est compliqué. 40%, ca à de quoi déboucher douze artères. M’enfin ! Tout est bien passé ! Coup de coeur pour le breuvage à base de passion et de Mezcal.

Nous passons une très très bonne soirée sur ce rooftop joliment décoré de petits lampions. Nous notons que la serveuse est sur notre dos pendant TOUTE la soirée. A peine la dernière goutte du verre avalée, elle nous l’arrache limite des mains. Pas le temps de respirer que nous voilà déjà avec un nouveau mélange sur la table. C’est assez hilarant (quoi qu’un peu oppressant). Abstraction oblige!

Nous repartons de là tout sourire. Une bien bonne soirée comme on les aime.

Que faire à Oaxaca ?

A elle seule, la ville peut remplir deux belles journées de visites et de promenades. Personnellement j’aurai pu y rester une semaine entière tellement j’en ai apprécié l’atmosphère.

C’est très vivant de jour comme de nuit, sans pour autant être oppressant. Les Mexicains sont fières de leur ville et de leur Etat, et y’a de quoi! La cuisine, l’alcool, le café, le chocolat et leur artisanat y contribuent fortement et en font une région très riche.

Nous y avons retrouvé une amie de Luis (notre ami motard rencontré à San Miguel).

Nous devions juste rendre visite quelques minutes à Faviola pour lui remettre un paquet. Et puis ces quelques minutes se sont transformées en deux journées de visites en sa compagnie ! Bonheur bonheur.

•TULE•

Nous nous sommes rendus à Tule, une petite ville située à 13km de Oaxaca où se trouve le plus gros arbre du monde appelé Árbol de Tule. Implanté juste à côté de l’église Santa Maria del Tule, il mesure 41 mètres de haut et 42 mètres de large. C’est d’ailleurs sa largeur qui impressionne le plus. Faviola nous explique que si nous formions une ronde autour de l’arbre, nous devrions être soixante en se tenant les mains pour en faire le tour.

Direction le petit marché local qui se situe juste à côté pour y manger une glace artisanale. Différente des nôtres, elles sont faites à base d’eau et de sel, et non de crème. J’en dévore une à base de noix.

On découvre également pour la première fois, dans ce mercado, les pizzas mexicaines, que nous goûterons un peu plus tard.

•TeotitlÁn del valle•

 

En reprenant la route, Faviola nous emmène dans la ville des tapis artisanaux de la région. C’est effectivement à Teotitlán que sont réunies les fabricas de Tapetes.

Le temple du tapis !

Situé à 28km de Oaxaca, il s’agit d’un petit village archéologique Zapotèque aux nombreux vestiges Antiguas. Une jolie église se trouve au coeur ainsi qu’une grande place avec de grands arbres. Le centre du site Postclassique se trouve aujourd’hui sous la ville actuelle, comme bon nombre de lieux Zapotèques de la vallée.

On nous explique que lorsque l’on vient à Téotitlan, on fait un bon en arrière de 100 ans au Mexique. Et effectivement, les maisons, les rues, les routes et la population plus indigène qu’à Oaxaca, nous confirme ce sentiment. Comme d’habitude, c’est très paisible et donc plaisant de se promener dans ce petit village.

Nous faisons une halte chez des amis de notre hôte, et profitons donc pour découvrir d’un peu plus cet artisanat. Une réelle institution familiale ici. Nous passons une excellente après midi !

En repartant, nous nous arrêtons au restaurant La Palapa de Raúl, près de Tlalixtac de Cabrera. Il s’agit d’un excellent restaurant pour découvrir la cuisine Oaxaque. Les plats, les peintures, le linge de maison, tout est local!

Nous optons pour la fameuse « pizza mexicaine » à base d’haricot noirs et de fromage. Puis nous goûtons enfin le fameux plat traditionnel: El mole con pollo. Le mole est une sauce à base de cacao, piment moulu, cacahuètes, sésame, tomate et maïs. C’est très riche et surprenant, mais succulent !

•El monte Alban•

 

Le lendemain matin, Faviola passe nous récupérer de bonne heure devant notre auberge pour nous faire visiter nos premières Pyramides Mexicaines.

Situé à 10km de Oaxaca, ce site archéologique Zapotèque a connu son apogée entre 200 et 600 ap. J-C. Construite au sommet du montagne, le site Monte Alban surplombe la vallée et offre une vue magnifique sur Oaxaca et ses alentours.

Prix d’entrée / 70MXN par pers.
Durée / 1h pour voir l’ensemble du site tranquillement.

Etant sur place pour 10h du matin il y a très peu de monde. C’est donc dans le calme que nous découvrons le lieu. Une vraie découverte. C’est impressionnant.

S’achève ici trois jours complets à Oaxaca.

J’ai personnellement adoré cette ville.

Elle possède un charme fou avec ses feux d’artifices, ses ruelles pavées, sa circulation, ses vendeurs d’hamburgers ambulants, ses petits stands d’artisanats locaux, ses innombrables églises, son Zocalo animé et ses couleurs omniprésentes.

Oaxaca ♥

Et puis ca c’est quand Faviola m’a déguisé comme une poupée … Y’a des moments comme ca, où tu ne te poses plus vraiment de questions.

Voilà voilà. A l’aise dans la tenue traditionnelle.

 

Leave a Comment

Comments (8)

    1. Haha merci …
      Si t’avais vu la scène … J’suis passée de ma tenue quechua à ca en deux secondes chrono. J’ai pas trop compris ce qui m’arrivait !!