DSC_0158

Amérique Amérique centrale Carnet de voyage Cuba Notre Roadtrip

Retour sur CUBA

•Prologue•

Cuba

 

·Jour 45·

 

Nous sommes partis 10 jours à Cuba afin de découvrir les richesses de cette île encore quelque peu méconnue. Nous connaissions les grandes lignes historiques et politiques de Cuba. Nous en avions légèrement entendu parler, puis nous nous sommes renseignés une fois sur place.

Nous étions très excités à l’idée de venir ici lors de la préparation du voyage en France. Et puis une fois arrivés au Mexique, des voyageurs nous ont informé de leur déception et de leur regret de s’être rendu sur l’île. Bon déjà, forcément ça refroidit un peu. Et puis on y croit quand meme et on se dit qu’avec toutes ces recommandations et ces avis négatifs on ne pourra qu’en tirer les côtés positifs !

ECHEC

Je ne cherche pas là à dissuader toute personne souhaitant partir à la conquête de Cuba. Non non. Je voudrais simplement parler de ce qu’on a vécu, ressenti et vu pendant ces dix journées sur place.

DSC_0165

•Généralités•

 

L’image Cuba Salsa mojito Che Guevara et cigare au coin de la bouche on oublie. Cuba c’est un pays qui s’ouvre doucement au reste du monde, un pays ultra bien ficelé avec un système de santé et d’éducation impeccable. Etant donné qu’il s’agit d’un pays communiste, tout le monde est plus ou moins logé à la même enseigne. Il n’y a donc pas de pauvreté à proprement dit. Médecins et commerçants sont au meme titre. Enfin, c’est ce qui est dit.

Seulement voilà. Depuis le développement du tourisme, les inégalités s’accroissent et bien évidemment, les modes de vie aussi.

Le tourisme

Quand tu es un touriste à Cuba, tu le sais. Tu manges avec les touristes, tu fais du cheval avec les touristes, tu prends des taxis organisés pour les touristes, et tu paies avec ta monnaie de touriste. Car oui, ici, il y a deux monnaies. Le peso cubain (CUP) et le peso convertible pour les touristes (CUC). Malin.

1 CUC = 25 CUP

1 CUC = 1 $US

Côté restaurants, casas particular et excursions, les cubains sont très forts. Tout est fait pour que l’on consomme. A peine arrivé chez ton hôte, il te propose de partir en balade le lendemain, de prendre un délicieux repas maison le soir même, ou bien encore de réserver ton petit déjeuner pour le lendemain matin. Bien évidemment tout cela a un coût, et pas des moindres.

La vie a Cuba pour un touriste est chère.

Location d’une voiture: 80€/Jour

Restaurant (plat+boisson): 25 CUC pour deux

Hébergement: entre 20 et 30 CUC/ chambre double

 Petit déjeuner: 5 CUC/pers

Diner: 12 CUC/pers

Alors dit comme ça, cela peut paraitre correcte. Seulement l’accumulation de chaque repas, déplacements, bouteille d’eau achetée, toilettes utilisés, renseignements demandés, est monnayés. Impossible de cuisiner car l’utilisation des cuisines dans les casas particular n’est pas autorisée. C’est donc une consommation obligatoire de TOUT et de TOUT.

Deuxième point: notre rapport aux locaux.

Autant être directe, il est très difficile.

Hormis les propriétaires des casas qui nous « hébergent », les cubains ont un rapport très particuliers avec les touristes.

Pour la faire courte nous nous sommes sentis comme des portes-monnaie ambulants. Chaque sourire, chaque aide apportée, chaque chemin demandé, doit en fait être récompensé par une pièce. La discussion est donc très difficile, surtout lorsqu’on sait qu’elle se terminera par une demande d’argent. Bien évidemment tu peux toujours refuser, mais la chose est fait d’une telle façon que tu ne peux pas, où bien que tu culpabilises. Bon ben autant vous dire qu’à partir d’un moment nous on ne culpabilisait plus.

Se déplacer à Cuba

♦Le bus

Compagnie Viazul ou compagnie Transtur

♦Les taxi-collectivos

Moyen que nous avons utilisé pour nos trajets. Ils sont organisés dans la rue où bien directement dans votre casa particulière. Négociation des prix possible via les vendeurs de rue. Cependant, dans les auberges c’est plus compliqué car ils ont un système de com entre eux.

En tout cas ce moyen de transport reste le plus avantageux.

La connexion internet

Limitée mais accessible facilement dans toutes les grandes villes.

On nous avait annoncé un wifi quasi inexistant. FAUX. Il y a du wifi. Par contre il faut être motivés et patients. Il faut se rendre au bureau Etecsa pour acheter une carte d’accès pour ensuite essayer d’avoir une barre sur son téléphone depuis la place publique. Les dames du bureau sont aimables comme des armoires. Parfois il n’y a plus de cartes et faut revenir dans une heure ou bien le lendemain. Patience, j’ai dit!

Faut-il absolument tout réserver ?

On nous avait recommandé de réserver à l’avance étant donné l’accès difficile à internet. Je tiens à dire que ceci nous a plus desservi qu’autre chose.

Une fois la chambre réservée, il nous était impossible de négocier le prix, hors c’est de coutume de faire baisser les tarifs des chambres.

Je ne recommande donc pas cette solution draconienne. D’autant plus qu’il y a énormément d’hébergements dans les villes touristiques type Vinales ou Trinidad.

•Conclusion•

Cuba est un beau pays qui attire et qui intéresse, seulement le système ne permet actuellement pas de le découvrir tel que nous le voudrions. Et c’est dommage.

Cuba OUI si vous avez un budget sans compter et OUI si le côté « circuit organisé » ne vous dérange pas. Sinon, vous serez sans doute quelque peu déçus comme nous l’avons été pour ne pas avoir su capter l’authenticité du pays. Pourtant, nous savons tous que c’est une île qui a beaucoup a partagé, tant par son histoire que par sa culture.

Nous quittons donc le pays sans tristesse. D’autant plus que nous nous serons fait avoir jusqu’au bout question argent (merci taxi).

Hasta Luego Cuba.

Sans doute reviendrons nous, mais en étant plus avertis!

Pour découvrir mon article sur La Havane, c’est par ici.

Leave a Comment

Comments (6)

  1. J’avais déjà entendu que dans certains pays on nous faisais payer même une photo, mais je n’aurais pas imaginé une seconde que ça aurai été le cas à Cuba, Bien au contraire même !! J’avoue que cette destination me faisait rêver quand j’y penser. Après avoir lu ton article, beaucoup moins et je te fais à 100% confiance pour que tu n’aimes pas un pays que tu es parti visiter c’est que vraiment c’est spécial !!

    Contente d’avoir eu de vos nouvelles !! 🙂

    1. Comme tu le dis Sophie, c’est spécial. Après ça vaut le coup de voir par soit même car ce pays est vraiment un mystère je dois dire. Les avis sont très partagés ! Certain l’apprécie, d’autre non. On a essayé de rester positif et surtout de remettre les choses en contexte afin de ne pas être trop catégorique. En tout cas je suis contente d’y être aller et d’avoir pu juger tout ceci de mes propres yeux. J’espère ne pas avoir été trop dure dans mon article 😉

      1. Non je ne pense pas que tu as été trop dure, tu as dis ce que vous avez ressenti. Moi quand je voyage j’aime bien rétrouver ce côté cocooning et familiale un endroit qui me rassure d’où pourquoi je pense que Cuba ne serai pas pour moi 🙂

  2. C’est bien la première fois que je ressens de la déception dans tes
    récits d’où l’importance de l’impact de tes impressions. En effet,
    je vais tout de suite changer mon billet pour la Havane, et plutôt
    me caler sur le Mexique ou le Costa rica…….

    1. Merci Marine !!
      Effectivement on aura des choses a vous raconter ! Ce repas de Noël risque d’être long … apéro entrée plat dessert oblige 😉

      On vous dit à dans quelques jours !