Amérique Amérique Latine Carnet de voyage Colombie Notre Roadtrip

Playa y Pescado en Isla Múcura

Après la ville, nous redescendons la côté pour retrouver un peu de tranquillité.

En manque de mer, de poissons et de calme nous décidons de nous rendre à Santiago de Tolú, une petite station balnéaire prisée des Colombiens. Située dans la Mer des Caraïbes, dans le golfe de Morrosquillo, Tolú est une petite ville de 30 000 habitants.

La plupart des étrangers que nous avons croisé n’aiment pas trop ce village de bord de mer, aux plages de sable noir. Et bien je dois dire que nous, nous avons beaucoup aimé! On s’y sentait bien. Et puis on y a d’ailleurs fait la connaissance de deux Françaises, Alex et Laurie, que l’on ne quitte plus depuis.

Nous débarquons après seulement trois heures de bus. Nous rejoignons notre petit hôtel à pied. Bien évidemment on nous propose un trajet en taxi-vélo. Grâce à mon espagnol impeccable je réussi à comprendre que le mec veut nous prendre 50 000 COP par personne. What ?! Mais ça ne va pas la tête?! On va marcher oui! Bon et puis bien évidemment on apprendra plus tard qu’il nous demandait 5 000 COP par personne.

Une fois le sac posé, nous filons à la mer qui se trouve à 1min à pied de l’hôtel. Il est 5h, nous dévorons notre petite salade sur le sable noir. Je dois dire qu’on est bien. Même très bien. On reste là une bonne heure et demi à contempler le paysage et le coucher de soleil. C’est magnifique.

Où dormir à Tolu?

Choisi le matin même, nous avions opté pour la solution « moins cher, plus proche du centre ». Nous nous attendions à un motel correct mais sans plus. Et bien c’est finalement dans un joli petit hôtel, situé à seulement quelques mètres de la plage que nous logerons pour les deux prochaines nuits.

Propriétaires vraiment très gentils et à l’écoute, chambres spacieuses et très propres, possibilité de se restaurer sur place, je recommande vivement LHotel Pizzeria Opera Tolu.

·Prix·

65 000 COP (18€) / chambre double
7 000 COP (2€) pour le petit-dejeuner

Où manger ?

Conseillée par les propriétaires de notre hôtel, nous avons trouvé notre cantine de la semaine! Tout près de l’église de Santiago del Mayor et de la place principale se trouve la Cevicheria Roberto. Le restaurant ne désemplit pas de la soirée, une vraie petite adresse pour déguster du poisson frais et du ceviche.

Que faire à Tolu?

Tolú est un spot idéal pour se rendre sur las Islas San Bernardo. J’en avais pas beaucoup entendu parlé. La plupart des voyageurs se rendent sur San Andres ou Providencia.

Bien plus petit, l’Archipel San Bernardo est un petit paradis de 213 km2 au large des côtes du département de Sucre. Il est composé de dix îles, dont l’une étant considérée comme l’île la plus peuplée du monde! Santa Cruz del Islote compte 1247 habitants pour 10 000m2 de terre. Nous nous y sommes arrêtés. C’est assez impressionnant je dois dire.

Après avoir fait un petit arrêt sur l’îlot, où nous n’avons pas voulu payer pour visiter « l’aquarium », nous filons vers Isla Mucura.

·Infos Pratiques·

Carthagène – Tolú
3h de bus /35 000 COP (10€) par pers.

Tolú – Isla Mucura
30min de bateau
Compagnie Mundo Mar
40 000 COP/pers pour la journée
80 000 COP (22€)/pers pour un aller retour ouvert

·Isla Mucura·

 

Nous venons de découvrir le paradis sur terre.

Nous avions initialement prévu de passer une nuit sur l’île, et puis notre rencontre avec Alex et Laurie nous aura fait changer nos plans. C’est finalement trois nuits que nous aurons passé sur ce petit coin coupé du monde. Sans regrets !

Nous débarquons au milieu d’une eau turquoise entre les palmiers et un petit bout de mangrove. Je dois dire que c’est tout simplement magnifique. Et ce calme. Ce silence!

Nous retrouvons notre auberge après dix petites minutes de marche sur l’île. Perdu au beau milieu de nulle part, ces quatre jours vont clairement nous ressourcer. Le pied!

Après un check in un peu bancale. Oui, l’auberge est top mais le personnel pas très aimable. C’est plus drôle qu’autre chose et cela nous aura en aucun cas gâché notre séjour. On file à la plage ! Activité du jour, unique activité de nos vacances d’ailleurs. L’eau est tellement chaude que nous y avons passé nos journées entières jusqu’à en avoir le bout des doigts et des pieds complètement fripés. Je n’avais jamais mis les pieds dans une eau avec une température pareille!

Pour résumer ces quatre jours de lâché prise total, je dirais plage, poissons, piña colada, plage, piña colada, plage. Gros programme. Levé 7h du matin, couché 21h30. Ca fatigue la mer!

Ou dormir ?

Alex et Laurie avaient réussi à contacter (et je dis bien réussi, car la communication n’est pas leur fort) l’hostel de l’île. Difficile de les joindre! Pas de booking, pas d’hostelworld.

Hostal Isla Mucura

40 000 COP/pers. en hamac
50 000 COP/pers. en dortoir
100 000 COP / Formule dortoir + 3 repas

Nous avons opté pour la formule entière pour les deux premières nuits. La troisième, n’étant pas prévue à la base, nous nous sommes rendus au petit village de pêcheurs pour y déguster une bonne langouste puis un gros poisson entier. Un vrai régal.

Je teins d’ailleurs à préciser que si la troisième nuit n’était, à la base, pas dans notre programme, c’est qu’aucun bateau n’est jamais venu nous récupérer. Oui oui. Nous avons attendu plus de deux heures sur le ponton principal. Jusqu’au moment où l’on a croisé la nana non aimable de l’auberge qui nous indique que plus aucun bateau ne passera pour la journée. LA BLAGUE! Retour à la case départ.

Mal pour un bien, nous avons donc découvert le petit pueblo. Excellente soirée, totalement improbable, ou l’on nous a installé une petite table au milieu du village. Restaurant improvisé! On aime. Et là on est plus que bien.

Après quatre jours de déconnexion totale (no wifi), nous retrouvons enfin notre bâteau. Retour à Tolú plus noirs que jamais! Crème hydratante s’impose. Sinon c’est pelade dans les deux jours qui suivent.

Isla Mucura tu nous auras conquise. En plus tu nous auras permis de faire une jolie rencontre.

Nous repartons tout les quatre sur la terre ferme.

Que l’aventure continue!

 

Leave a Comment

Comments (3)

  1. Whoua whoua whoua et whoua !!! Endroit magique, votre petite île me fait rêver… La Colombie me surprend de jour en jour 😀 au niveau budget la Colombie et plus ou moins chère que le Mexique tu dirais ?!
    C’est marrant mais avec toute les îles que vous avez faites on dirais que vous n’avez pas encore goûter à la coco ?! Il y en a t’il pas ?! 🙂
    Bisous bisous

    1. C’est vrai que cette petite île est tout simplement paradisiaque ! Nous aussi elle nous surprend de jour en jour. Les paysages, et surtout les locaux! Ils sont très accueillants et surtout curieux.
      Bien évidemment qu’on a mangé de la coco 😉 J’en ai même explosé une par terre pour l’ouvrir ! Un sketch …

      Niveau Budget la colombie est plus chère que le Mexique mais il y a toujours moyen de s’en sortir ! On oscille entre 20 et 25 € par jour par personne. C’est bien au dessus de notre budget Mexicain, mais on fait beaucoup plus d’activités.

      Je ferai un petit bilan financier avant de quitter le pays !

      A bientôt !

      1. Aah me voilà rassuré pour les cocos Haha j’espère qu’on aura le mérite d’avoir une petite vidéo d’une ouverture de coco :p !!
        Super je regarderai cette vidéo avec grand plaisir à la fin de votre roadtrip en Colombie.

        À bientôt