DSC_0459

Amérique Amérique Latine Brésil Carnet de voyage Notre Roadtrip

Surf & Yoga à Praia da Pipa

Après avoir passé cinq jours sur Canoa Quebrada, nous reprenons la route pour descendre la côte. Nous rejoignons Natal de nuit, puis prenons un second bus au petit matin pour arriver à Pipa.

Nous découvrons un village qui semble bien plus animé que le précédent …

Bienvenue à Praia da Pipa, lieu où les nuits ont été élues les « plus chaudes et animées du Nordeste« .

•Pipa•

Autant ne pas attendre la fin de l’article vous dire que nous venons de passer une semaine plutôt extraordinaire à Praia da Pipa. Nous avions réservé pour deux nuits, nous y serons restés une semaine entière. Et peut-être serions-nous restés plus longtemps, si le timing ne nous avait pas retenu …

Situé à 80 km au sud de Natal, Pipa est la capitale de l’état du Rio Grande do Norte.

Tout comme Jericoacoara et Canoa Quebrada, il s’agit d’un ancien village de pêcheurs reconverti en un spot réputé des surfeurs du monde entier. C’est aujourd’hui une jolie petite station balnéaire adossée à trois des plus belles plages du pays. Pour en avoir testé quelque unes, je peux vous confirmer qu’elles sont réellement magnifiques, et une fois de plus, différentes des précédentes.

Que faire à Pipa ?

Il y a des sorties et des excursions d’organisées afin de se rendre sur les différentes lagunes et plages de la baie. Buggy, VTT, trekking, balade à cheval, bateaux, il y en a pour tout les goût.

Le coin reste principalement accès sports nautiques, tel que le kitesurf, le bodysurf et le surf.

Nous en avons d’ailleurs profité pour s’initier au surf! Possibilité de prendre des cours sur les plages, ou en passant par les hostels directement. De notre côté, Elzo est parti au petit matin avec un Brésilien de notre auberge. Les planches étant a disposition, il a seulement donné un petit billet au mec en fin de session.

Mais Praia c’est aussi l’autre face du Brésil. Celle qui nous a séduite. Détente, calme et sérénitude. Plages et Caïpi.

Où dormir à Pipa?

Peut-être aurais-je du commencer mon article par ici. Où peut-être que mon article aurait du tout simplement s’intituler « Ou dormir à Pipa », car voilà la raison pour laquelle nous avons prolongé notre séjour.

Nous venons de passer une semaine dans l’hostel le plus chaleureux et accueillant qui puisse exister. Nous avons vécu en communauté durant sept jours, en parfaite harmonie avec une trentaine de personnes, entre la forêt et la mer, les hamacs et les tentes, le son des cigales et les singes.

Lagarto na banana hostel a été crée il y a un an et demi par Efi et Rafa, un Israélien et un Brésilien devenu pote en voyage. Partis de presque rien, ils ont construit un petit paradis pour les amoureux de la nature, les amoureux du voyage et, plus simplement, les amoureux des rencontres. L’hostel est aujourd’hui l’un des mieux noté du village, bien qu’il soit difficile d’accès.

Il faut comptez 20 minutes de marche pour atteindre le centre ville et 15 autres pour atteindre Praia de Golfinhos. Point pratique selon eux pour éviter d’attirer les backpackers en recherche unique de beuveries et de sauteries.

En arrivant, nous nous sommes tapés une petite barre de rire en pensant que nous étions tombés dans une caserne de zinzins qui s’applaudissent quand le repas est près, également quand une personne quitte définitivement l’hôtel, et qui jouent de la musique à n’importe quelle heure de la journée. Si nous avions su que nous repartirions avec une pointe de nostalgie …

Pipa fut la ville des premières fois ! Première nage dans l’océan avec des dauphins, premiers cours de Yoga, premier cours de twerk, premier petit-déjeuner en compagnie d’une maman ouistiti avec ses deux bébés, première initiation à la capoeira, et, première semaine entièrement végétarienne. Vous l’aurez compris, le charme a opéré. Définitivement. Et puis nous avons fait de chouettes rencontres!

Une belle energie, des ondes positives, nous nous sommes reposés sainement à Pipa.

Les journées se ressemblaient, et pourtant elles étaient toutes différentes.

Je commençais ma matinée par un cours de Yoga à 8h précise. Puis après le petit-déjeuner je me prélassais dans la piscine avant d’aller faire un tour au village. Lorsque le soleil se faisait un peu moins fort, nous allions à Praia do amor jouer dans les vagues et admirer les couleurs du soir arriver.

Le soir venu nous bavardions, une caipi ou deux à la main, après un cours de forró (danse traditionnelle du Nordeste du Brésil). Enfin, quand le chef nous l’indiquait, nous passions à table pour déguster un délicieux repas préparé par les volontaires de l’hôtel.

Fin de la semaine. Nous repartons sous les applaudissements de nos compagnons de voyage ! Nous avons l’impression de repartir de colonie de vacances.

Une belle aventure que nous ne sommes pas près d’oublier.

 

Leave a Comment

Comments (6)

  1. Franchement ce lieu me fait rêver… Pour le côté apaisant, tranquillité et le cadre biensur. Je comprend pourquoi les deux jours ce son transformé en 1semaine 🙂 j’imagine bien vos tête quand vous êtes arrivé à l’auberge Haha comme quoi ne pas se fier au apparence !! A bientôt gros bisous

    1. Merci Sophie !
      Effectivement ce fut une jolie surprise. Surement l’une de nos plus belles expériences en hostel depuis cinq mois. Un vrai coup de coeur!
      A bientôt 😉

    1. C’est tout à fait ça !
      Une petite bulle de joie dans un lieu incroyable.
      Décidément, même à 27 ans je ne me lasse pas de l’ambiance colonie de vacances 😉

  2. Je n’avais pas encore lu ton article sur Pipa et j’ai énormément ri pour le côté caserne de zinzin qui applaudissent quand le repas est servi !!! Le premier soir ça m’a fait le même effet mais qu’est ce qu’on est bien à Lagarto! J’espère que vous allez bien, gros bisous

    1. HaHa ! Quelle drôle d’impression quand on arrive dans cette auberge quand même … !!
      Et aujourd’hui, qu’est ce que j’aimerais y retourner ! C’est un endroit assez dingue.

      J’espère que ton voyage se poursuit bien,
      Plein de bisous !