DSC_0526

Amérique Amérique Latine Brésil Carnet de voyage Notre Roadtrip

Recife ou « La Venise Brésilienne »

•Le Nordeste•

 

Après Pipa et sa formidable auberge de jeunesse, nous reprenons la route vers le Sud.

Nous atteignons l’Etat du Pernambuco, l’un des premiers états fondateurs du Brésil. Après 5h de bus nous arrivons à Recife, la capitale.

Premier port de commerce de la région, Recife est une ville de 1,6 millions d’habitants qui connait depuis quelques années un essor considérable. Différents quartiers quadrillent la ville et la baie: barrière d’immeubles modernes du côté de Boa Viagem, ainsi que dans le centre, et anciens bâtiments coloniaux dans la vielle ville, le Recife Antigo.

Ce quartier est actuellement en pleine réhabilitation. Nous y avons trouvé une certaine ressemblance avec La Havane.

Pour information, Recife tient son nom de la barre de récifs qui longe la côté de la ville. Une longue plage qui s’étend sur près de 7km avec sa barrière de corail. Il est d’ailleurs formellement interdit de s’y aventurer à cause des nombreux requins qui s’y trouvent.

Nous sommes restés quatre jours à Recife afin de s’imprégner un peu plus des coutumes locales. Car Recife, c’est avec Salvador, le coeur du Brésil. Celui comme on l’imagine. Authentique.

Petite et encore peu visitée des touristes, la ville reste à l’écart des grands itinéraires de voyage et pourtant elle vaut le détour! Musique à chaque coins de rue en fin de journée, groupes de percussions le week-end, Recife nous raconte une histoire. Et nous avons essayé de l’écouter.

Que faire à Recife?

Déambuler dans le centre historique pour commencer.

Une petite journée suffit amplement pour découvrir les principaux monuments des quartiers São José et Santo Antônio.

Beaucoup de vie en semaine, surtout près du Mercado São José. D’interminables petites ruelles entourent ce grand bâtiment, avec boutiques en tout genre. Marché le plus populaire de la ville, nous nous y sommes rendu tout les jours afin de faire le plein de fruits et de légumes!

Et puis en continuant notre promenade, nous sommes tombés sur La casa da cultura, une ancienne prison reconvertie en maison de l’artisanat, la Praça do Republica, La Praça da Independencia, et différentes églises.

Le lendemain nous sommes allés faire un tour à Olinda, l’ancienne capitale du Pernambuco.

Située à 6km de la vieille ville de Recife, Olinda est considérée comme l’une des plus jolies citées coloniales du pays. Elle est aujourd’hui préservée par l’Unesco, qui l’a déclarée « héritage de la nature et de la culture de l’humanité ».

Une douce atmosphère règne dans Olinda. Nous y avons passé une jolie après-midi, découvrant les nombreuses églises et petites bâtisses construites sur sept collines.

En fin de journée nous tombons sur une contest de rap de rue dans le square principal. Improbable pour clôturer cette ballade.

Où dormir à Recife ?

Nous avons passé trois nuits à l’Hostel Azul Fusca. Un drôle de lieu qui ressemblerait plus à une colocation qu’à une auberge de jeunesse.

Construite dans un loft, l’auberge comporte seulement deux chambres de 12 lits chacune. Elle était quasiment vide lors de notre séjour, ce qui nous a parfaitement convenu. Les volontaires qui y travaillent ne sont pas forcément très avenants, mais on s’en fout un peu. Ce qui nous importe ici, à Recife, c’était un lieu propre et bien placé. Nous y avons donc trouvé notre compte!

J’ai adoré l’emplacement, avec la Praça do Marco et la promenade que l’on peut faire le long des quais!

Le soir, le quartier change de couleur et devient très animé! Parfait pour aller danser la samba, écouter du forro et boire une bière en terrasse.

Vous l’aurez compris, j’ai aimé Recife!

 

Leave a Comment

Comments (1)

  1. Petit à petit vous déscendez un peu plus vers le sud 😀 super !! Vous avez danser la samba ?! 🙂 j’ai pu apercevoir sur une photo que tu es toute jolie et bronzé dans ta jolie robe noir. Bisous